Signature électronique : acheter un logiciel adapté en ligne

Signature électronique
Grâce à ce système, il devient inutile de se déplacer pour signer des documents, car un clic à distance fait office de paraphe légal. Avec un logiciel de signature électronique, les formalités deviennent plus simples et rapides. Ce procédé a beaucoup d’atouts !

Simplicité et sécurité au rendez-vous

Une signature numérique n’a rien de commun avec une inscription manuscrite puisqu’elle est cryptée. Toutefois, elle détient la même validité du point de vue légal. Ce clic vous identifie à coup sûr, de manière infalsifiable. Le signataire est « traçable » et son paraphe ne peut donc avoir fait l’objet d’une quelconque usurpation frauduleuse. Une signature électronique n’est pas non plus transférable sur un autre fichier, elle montre que vous êtes l’auteur d’un texte ou que vous l’approuvez. Ce seul contenu comporte votre paraphe et aucun autre à votre insu. Un logiciel de signature électronique constitue donc un gage de sûreté via le processus de cryptographie asymétrique sur lequel il est basé. Cette validation par un simple clic concerne les fichiers au format PDF en général, mais pas seulement. L’installation du logiciel va de pair avec la création d’une identité numérique.

Un procédé reconnu en Europe

La France a validé le principe de la signature électronique dès l’année 2000. Il s’agit bien là du paraphe numérique à proprement parler et non pas d’une inscription manuscrite scannée. Cette dernière ne serait pas valable du point de vue légal, n’étant qu’une simple copie. Depuis le 1er juillet 2016, l’ensemble de l’U.E. considère la signature numérique comme son équivalent classique : une façon légale d’authentifier l’auteur d’un texte ou la personne qui l’approuve après lecture. Les deux ont le même statut vis-à-vis de la loi. Pour pouvoir se servir de la signature électronique, il est nécessaire de se rendre auprès d’une autorité de certification. C’est là que sera créée votre identité numérique sur présentation de vos papiers. Il faut ajouter trois États non membres de la communauté européenne qui ont rejoint cette convention : l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein.

Un usage facile et rassurant

Une fois le sésame du certificat numérique obtenu, vous pouvez utiliser le logiciel de signature électronique autant que vous le souhaitez. Pour ce faire, rien de plus simple ! Comme pour tout document à parapher, une lecture s’impose puis vous n’aurez qu’à cliquer sur la mention « Signer ». Il convient alors de choisir votre certificat numérique par un clic ou en l’insérant dans le port USB s’il s’agit d’un périphérique du style carte SIM ou à puce, voire clé USB. L’authenticité de votre signature est garantie du point de vue technique et juridique. Par ailleurs, ce type de paraphe permet des économies à plusieurs niveaux. Le gain de temps est évident ainsi que celui de place : nul besoin de stocker des piles de documents imprimés signés à la main. Vos fichiers PDF paraphés numériquement s’archivent dans votre ordinateur.


Conseils pour bien gérer son entreprise
Accompagner les inventeurs dans les processus de développement