Qu’est-ce que la méthode du Chemin Critique (Critical Path) ?

En gestion de projet, le dépassement de délai prévu entraîne des pénalités financières et la perte de confiance vis-à-vis des clients. Le respect de l’échéance est donc essentiel et la méthode du chemin critique ou Critical Path est un outil efficace pour le garantir. Il s’agit de l’ensemble des activités à accomplir pour boucler le projet dans le temps imparti. Plus de détails ci-après.

Le principe de la méthode du Chemin Critique

La méthode du Chemin Critique est un ensemble d’activités appelées « tâches critiques », essentiel pour la durée du projet. Pour l’utiliser, il faut déterminer au préalable :

  • la liste de toutes les activités à mener pour la réalisation du projet ;
  • les dépendances entre chacune desdites activités ;
  • la durée de l’accomplissement de chaque activité.

La CPM ou Critical Path Method calcule l’itinéraire le plus long pour l’ensemble des activités jusqu’à l’aboutissement du projet. Elle détermine les tâches critiques, généralement les plus longues, qui ne doivent subir aucun retard pour les prioriser. À terme, cette méthode produit un planning précis qui va guider l’équipe du projet à travers toutes les étapes essentielles, avec des délais restrictifs. La gestion du projet sera alors optimisée. En temps réel, une équipe sera chargée du suivi de la performance du projet par rapport à ce planning pour éviter les retards.

Le fonctionnement de la méthode du Chemin Critique

La méthode du Chemin Critique consiste concrètement à schématiser l’ensemble des tâches sous forme de digramme fléché. L’équipe définit la liste et l’ordre des activités ainsi que leur degré de complexité et leur dépendance. Il est essentiel de poser les questions suivantes :

  • quelle tâche est la chronologie d’exécution des tâches ?
  • Lesquelles se terminent en même temps et lesquelles sont dépendantes les unes des autres ?
  • Quelle tâche vient après celle-ci ?

Le chemin critique sera alors défini, avec les tâches les plus importantes et les délais les plus longs. L’ensemble de ces tâches critiques détermine la durée totale du projet. Ce chemin devra être actualisé suivant la progression du projet et recalculé en conséquence.

Les avantages et les inconvénients de cette méthode

La méthode du Chemin Critique permet d’obtenir une représentation visuelle de toutes les activités du projet et d’avoir un aperçu précis du temps nécessaire pour leur accomplissement. Elle permet aussi de suivre les tâches pour éviter les retards. Cette approche évite ainsi les incertitudes et prévient les imprévus et les aléas. Par contre, cette méthode nécessite de complexes calculs et n’est pas adaptée aux projets trop importants et difficiles à gérer. Elle ne prend pas en compte les ressources à mobiliser pour les tâches et les délais sont de simples estimations.

Gestion de projet : les 5 étapes clés à suivre
Temps, coût, portée : le triangle d’or de la gestion de projet