L’intégration dans l’entreprise, un enjeu de taille pour les RH

L’intégration des salariés dans une entreprise concerne le processus qui impacte la performance de la société elle-même. Plusieurs entreprises, par contre, ne mettent pas en place un processus d’intégration bien défini. Ce n’est pas un sujet à prendre à la légère, car c’est un enjeu de taille pour les RH, ainsi que pour l’entreprise. La fonction RH doit alors s’adapter à cette activité. Dans le même temps, il est conseillé pour les nouveaux salariés de bien observer l’environnement dans la société et de comprendre le milieu. C’est quoi exactement l’intégration dans l’entreprise ? Quels sont les enjeux de l’accueil et de l’intégration ? Enfin, quels sont les étapes de l’intégration ?

L’intégration dans l’entreprise, c’est quoi ?

Une entreprise est un corps social, car elle représente de nombreuses personnalités qui évoluent dans une structure bien déterminée. Le but commun est la réussite de l’entreprise, et chacun est dirigé vers cela. L’intégration désigne alors le passage de la formation de l’offre de recrutement jusqu’à l’adaptation au sein de la société.
Cette période peut durer jusqu’à 12 mois pour impliquer les nouveaux recrues. L’objectif principal de l’intégration est alors de mettre en place des activités qui pourront faciliter l’arrivée de nouveaux salariés dans la société.

Les enjeux de l’accueil et de l’intégration

Pour le salarié, plus son intégration dans l’entreprise est réussie, plus il aura envie de s’engager un peu plus. Pour l’entreprise, il existe deux enjeux de taille dans la réussite de cette intégration. Ces enjeux concernent alors des enjeux financiers et stratégiques et des enjeux au niveau du service RH.

En ce qui concerne les enjeux financiers et stratégiques, une intégration réussie réduit les coûts à supporter par l’entreprise sur le recrutement.
Ensuite, pour les enjeux des RH, une réussite de l’intégration aura un impact sur l’image de l’entreprise. Fidéliser un nouveau salarié apporte des jugements positifs pour l’entreprise.
Mais, l’arrivée d’un nouveau collaborateur dans la société est quand même un moment-clé pour le collaborateur et la société. C’est une action pour présenter l’entreprise et fournir aussi des repères professionnels. C’est une façon d’accompagner le collaborateur dans sa prise de fonction.

Les étapes de l’intégration

Le processus d’intégration pour un nouveau collaborateur est surtout assuré par la fonction RH. Il consiste à préparer l’arrivée du nouveau salarié. Cette action permet de réfléchir en amont aux activités à mettre en place pour un bon accueil.
Ensuite, le premier jour, c’est une étape décisive, donc il faut bien l’organiser. Après, les RH doivent programmer des rendez-vous réguliers pour le nouveau salarié. Il faut aussi attribuer un mentor pour lui. Ces étapes sont importantes pour assurer une réussite de l’intégration dans l’entreprise.

Qu’entend-on par gestion sociale des RH ?
La formation du salarié, un bonus pour l’entreprise et le collaborateur